Baisse des sanctions au collège de Veynes (05)

Années Retenues Exclusions de cours  Exclusions temporaires Avertissements
 2014-15  241 197  26  12 
2015-16   200 233  25   7
2016-17   143  155  17  11

En tant que conseiller principal d'éducation, je suis amené à me questionner sur l'efficacité collective de certains modes de fonctionnement et notamment le système de sanctions. 

L’analyse des chiffres des sanctions au collège depuis trois années montrent très nettement une inversion de la tendance à l’augmentation des sanctions. On note sur les 3 dernières années, et cette année scolaire 2017-2018 semble aller dans le même sens, une diminution des punitions classiques que sont les heures de retenue et les exclusions de cours dans le collège. De même les sanctions disciplinaires semblent évoluer aussi puisque le nombre d’exclusion temporaire du collège diminue chaque année.

Je ne peux m’empêcher de mettre en parallèle ce constat avec un sentiment largement partagé dans l’établissement d’apaisement des relations entre élèves et adultes.

Cela s’inscrit largement dans le travail sur le climat scolaire initié au sein du projet d’établissement. Un outil important utilisé dans ce cadre est l’initiation progressive des élèves et des personnels à la Communication Non Violente. Depuis ces dernières années, nous essayons de sensibiliser tous les élèves de cinquième de chaque promotion à la CNV.

De même, Mme SERISIER sensibilise et forme un nombre sans cesse croissant d’adulte de l’établissement à la CNV.

Le lien entre ces deux constats est clair et ne laisse à mon sens aucun doute : les démarches de règlement des conflits et d’accompagnement des élèves dans leurs difficultés se modifient progressivement sous l’influence de la CNV.

 En tant que chef du service de la vie scolaire, je ne peux que désirer conforter cette tendance et soutenir cette action.

Philippe GINET, CPE

 

Note de l'équipe de Déclic : Charlotte Serisier est professeure de français.

Après avoir participé à une journée de sensibilisation à la CNV en 2011, organisée par l'Inspection d'Académie, elle se forme, sur démarche volontaire, en 2012 et 2013 aux formations "Les bases de la CNV au service de l'éducation" (7,5 jours), puis "Vivre la CNV dans sa classe" (5 jours) à Aix en Provence.

Elle intègre progressivement la CNV dans sa pratique :

  • d'abord dans ses classes et pour aider à transformer les relations à la cantine, entre les personnels et les élèves,
  • puis au niveau de l'établissement pour la formation des élèves de 5èmes et celles des personnels de l'établissement volontaires

Depuis 2015-16, elle coordonne le projet d'établissement « Mieux vivre en semble au collège ».

Elle a impulsé un espace d'écoute "Pose ton sac", ouvert aux élèves et aux adultes de l'établissement, et anime un groupe de pratique pour les personnels ayant commencé à se former à la CNV. 

Elle utilise aussi les Cercles Restauratifs pour la gestion des conflits de groupe et accompagne l'équipe de l'établissement pour la mise en place d'un Système Restauratif dans l'établissement. 

Ce projet a été sélectionné aux Journées de La Pédagogie à Aix en Provence en 2016.

L'ensemble du projet en cours en 2017-18 va être présenté lors des Journées Académiques de la Pédagogie 2018 à Gardanne, dans la section "Le plaisir d'apprendre", sous le titre : "La relation au sein de l'apprentissage", .

Charlotte Serisier est dans le cursus de la Qualification d'Intervenants Déclic en Milieu Scolaire.